Nos formations

Pratiques soignantes

Formation dans l'entreprise

Formation inter entreprise

Formation présencielle

Formation à distance

Pratiques soignantes

Nos dernières actualités Rechercher
Fermer

Il n'y a pas de formations correspondants à vos critères de recherche

Prise en charge des patients souffrants de troubles géronto-psychiatriques

3 jours (21 heures)
4 à 15 stagiaires / formation
Présentiel
Intra
Nous consulter

Aujourd’hui les soignants font vivre au quotidien les projets de vie des personnes accueillies en cherchant à les adapter aux besoins et états de santé de chaque résident/patient, en tenant compte de la singularité de chacun.

Evaluation et prise en soin de la douleur en santé mentale

2 jours (14 heures)
4 à 10 stagiaires / formation
Présentiel
Inter
Nous consulter

La prise en charge de la douleur est aujourd'hui un enjeu de santé publique. La douleur est un phénomène physique et psychique, subjectif par définition ? ce qui rend le soin aux patients complexe, car l’expression de leur douleur peut se manifester par une multitude d’expressions.  Plus particulièrement dans les prises en charges psychiatriques où l’expression douloureuse et la pathologie psychique laisse une part importante à l’interprétation. Le repérage, l’évaluation et la prise en soin de la douleur doivent être pertinents et différentiels.

Ajustement des compétences des AS et AMP à l’exercice en santé mentale

3 X 2 jours (42 heures) + 2 intersessions sur environ 6 semaines
6 à 15 stagiaires / session
Présentiel
Inter
Nous consulter

L’exercice professionnel en psychiatrie nécessite un développement de compétences spécifiques. La rencontre particulière des patients en santé mentale engage le soignant dans une relation de soin qui nécessite un ajustement professionnel constant. 

Le positionnement des professionnels AS et AMP dans les équipes de soins pluridisciplinaires doit être travaillé afin que chacun puisse jouer son rôle professionnel dans la limite du cadre délimité par les champs d’exercices et les textes réglementaires.

Le renforcement des connaissances psychopathologiques permettra une meilleure compréhension des problématiques des patients et un ajustement des réponses soignantes.

Le renforcement de la pratique réflexive et le développement des outils d’analyse de la pratique permettront aux professionnels AS et AMP un travail sur leur propre engagement professionnel dans les soins : ajustement de la proximité relationnelle, cohérence et cohésion d’équipe face aux risques de clivage, permanence du cadre de soin, risques et sécurité en psychiatrie…

Enfin, la formation proposera aux professionnels des outils de soin centrés sur la relation d’aide et la fonction contenante en psychiatrie pour répondre aux besoins des patients en fonction de leur pathologie.

Communication entretiens et diagnostics cliniques infirmiers en santé mentale – Module 4

3 jours (21 heures)
6 à 10 stagiaires / formation
Présentiel
Inter
Nous consulter

Le soin en santé mentale nécessite de développer un niveau d’expertise dans la maîtrise des outils de soins relationnels. La formation initiale dispense des éléments de base métier, mais le développement des compétences relatif à l’exercice du métier exige des formations complémentaires. Le travail du soignant en santé mentale s’appuie sur sa capacité à réaliser une analyse réflexive continue, un aller et retour incessant entre pratique et théorie.

Le renforcement des connaissances cliniques psychiatriques et des mécanismes psychiques à l’œuvre dans les phénomènes intersubjectifs sont essentiels pour mener des entretiens individuels infirmiers en santé mentale. Les outils et méthodologies des différents types d’entretiens doivent être suffisamment maîtrisés.

L’objectif de cette formation est de développer les connaissances cliniques et les capacités d’analyses indispensables à la pratique de l’intervention soignante en santé mentale, mais aussi d’apporter les techniques et les outils qui vont permettre l’appropriation de l’entretien infirmer dans la pratique des soignants en santé mentale.

Communication entretiens et diagnostics cliniques infirmiers en santé mentale – Module 3

3 jours (21 heures)
6 à 10 stagiaires / formation
Présentiel
Inter
Nous consulter

Le soin en santé mentale nécessite de développer un niveau d’expertise dans la maîtrise des outils de soins relationnels. La formation initiale dispense des éléments de base métier, mais le développement des compétences relatif à l’exercice du métier exige des formations complémentaires Le travail du soignant en psychiatrie s’appuie sur sa capacité à réaliser une analyse réflexive continue, un aller et retour incessant entre pratique et théorie. Le renforcement des connaissances cliniques psychiatriques et des mécanismes psychiques à l’œuvre dans les phénomènes intersubjectifs sont essentiels pour mener des entretiens individuels infirmiers en santé mentale. Les outils et méthodologies des différents types d’entretiens doivent être suffisamment maîtrisés.

L’objectif de cette formation est de développer les connaissances cliniques et les capacités d’analyses indispensables à la pratique de l’intervention soignante en santé mentale, mais aussi d’apporter les techniques et les outils qui vont permettre l’appropriation de l’entretien infirmer dans la pratique des soignants en santé mentale.

Communication entretiens et diagnostics cliniques infirmiers en santé mentale – Module 2

3 jours (21 heures)
6 à 10 stagiaires / formation
Présentiel
Inter
Nous consulter

Le soin en santé mentale nécessite de développer un niveau d’expertise dans la maîtrise des outils de soins relationnels. La formation initiale dispense des éléments de base métier, mais le développement des compétences relatif à l’exercice du métier exige des formations complémentaires. Le travail du soignant en santé mentale s’appuie sur sa capacité à réaliser une analyse réflexive continue, un aller et retour incessant entre pratique et théorie. Le renforcement des connaissances cliniques psychiatriques et des mécanismes psychiques à l’œuvre dans les phénomènes inter-subjectifs sont essentiels pour mener des entretiens individuels infirmiers en santé mentale. Les outils et méthodologies des différents types d’entretiens doivent être suffisamment maîtrisés.

L’objectif de cette formation est de développer les connaissances cliniques et les capacités d’analyses indispensables à la pratique de l’intervention soignante en psychiatrie, mais aussi d’apporter les techniques et les outils qui vont permettre l’appropriation de l’entretien infirmer dans la pratique des soignants.

Communication entretiens et diagnostics cliniques infirmiers en santé mentale – Module 1

3 jours (21 heures)
6 à 10 stagiaires / formation
Présentiel
Inter
Nous consulter

Le soin en santé mentale nécessite de développer un niveau d’expertise dans la maîtrise des outils de soins relationnels.

La formation initiale dispense des éléments de base métier, mais le développement des compétences relatif à l’exercice du métier exige des formations complémentaires.

Le travail du soignant en psychiatrie s’appuie sur sa capacité à réaliser une analyse réflexive continue, un aller et retour incessant entre pratique et théorie.

Le renforcement des connaissances cliniques psychiatriques et des mécanismes psychiques à l’œuvre dans les phénomènes inter-subjectifs sont essentiels pour mener des entretiens individuels infirmiers en santé mentale.

Les outils et méthodologies des différents types d’entretiens doivent être suffisamment maîtrisés

L’objectif de cette formation est de développer les connaissances cliniques et les capacités d’analyses indispensables à la pratique de l’intervention soignante en psychiatrie, mais aussi d’apporter les techniques et les outils qui vont permettre l’appropriation de l’entretien infirmer dans la pratique des soignants en santé mentale.

Accompagner la personne douloureuse en service de soins

2 jours (14 heures)
6 à 12 stagiaires
Présentiel
Inter
Nous consulter

Le soulagement de la douleur a été reconnu comme un droit fondamental des malades par  la loi du 4 mars 2002. La Stratégie Nationale de santé 2018-2022 met l’accent sur les 3 points suivants : prévention, pertinence et qualité des soins, place des usagers.

Le soignant doit savoir repérer et évaluer la douleur, y compris en santé mentale.

De là, il peut administrer sur prescription un traitement médicamenteux pour soulager la douleur.

D’autres techniques, non-médicamenteuses, existent : elles sollicitent les ressources du patient et le rende acteur de sa situation. Pour leur mise en œuvre, au-delà des compétences cliniques et techniques, les compétences relationnelles du soignant sont essentielles pour accompagner et prendre soin du patient douloureux.

A l’issue de la formation, les professionnels de santé participants sauront mieux repérer et considérer la douleur pour la prendre en soins avec les traitements appropriés.

Troubles cognitifs et troubles du comportement

1 jour (7 heures)
Jusqu’à 15 stagiaires / formation
Présentiel
Intra
Accessible aux personnes à mobilité réduite

En France, on compte près de 850 000 personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et syndromes apparentés et l'on estime à plus de 225 000 nouveaux cas chaque année. La symptomatologie de cette maladie est multiple et entraine une complexité dans son accompagnement car les troubles cognitifs retentissent de manière notoire sur l'autonomie du résident et sur sa manière d'appréhender son environnement. La dépendance est de plus en plus marquée au cours du temps rendant difficile l'accompagnement.

Préparer son entretien professionnel

1 jour (7 heures)
10 à 15 stagiaires / formation
Présentiel / Distanciel
Intra
Accessible aux personnes à mobilité réduite

Aujourd’hui l’entretien professionnel apporte une nouvelle dimension dans la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Liant évaluation de l’atteinte d’objectifs et projection dans le projet professionnel (via le questionnement sur l’évolution professionnelle dont la formation fait partie), il s’inscrit dans le projet de loi « de transformation de la fonction publique» présenté en février 2019, et dans la dynamique de gestion des ressources humaines, individuelles et collectives.
L’entretien, favorisant les échanges et le dialogue, implique donc des changements de posture aussi bien pour le cadre que pour l’agent en particulier.
Il impose de savoir rendre « visible » le travail et les investissements significatifs du professionnel pour co-construire des projets visant aussi bien le développement de la dynamique professionnelle que la valeur ajoutée (compétence) au service rendu. Il conduit à fixer des objectifs négociés en lien étroit avec les moyens proposés et la réalité de l’organisation.